Metz - Clermont, je réserve ma place

L'heure de vérité

Gilbert Gress première ! Moins d’une semaine après sa prise de fonction se profile déjà un test grandeur nature avec la venue de l’En Avant Guingamp. Une rencontre primordiale face à un concurrent direct pour le maintien que les Grenats avaient battu lors du match aller.
Partager cet article :

"La Bretagne ça vous gagne" : le slogan symbole d'une saison
2000/2001 où les clubs de l'Ouest avaient marqué de leur empreinte le championnat
hexagonal. Mais depuis le mois de juillet dernier, tandis que le Nord est à
la fête, les clubs bretons se livrent une lutte acharnée pour assurer leur maintien.
Seul le FC Metz, avec ses trois matches en retard, a réussi à s'immiscer dans
cette lutte fratricide.



Certes l'En Avant Guingamp n'a jamais prétendu briguer un titre de champion
national. Mais après une belle 10ème place acquise au terme de la dernière saison
et des renforts expérimentés tels Stéphane Guivarc'h, Cédric Bardon ou Stéphane
Carnot, les supporters du Roudourou pouvaient espérer mieux.

Une cruelle désillusion à mettre sur le coup des piètres performances en "rouge
et noir" hors de leurs bases. Trois petits points pour onze matches disputés,
l'En Avant voyage mal. Plus grave encore, Guingamp n'a gagné qu'une seule fois
sur ses dix dernières rencontres.



Pour ce déplacement en Lorraine, Guy Lacombe devra composer avec de nombreuses
absences. Entre les blessés (Hervé, Guivarc'h et Guyot), les départs à la CAN
(Kouassi et Tasfaout) ou suspendu (le capitaine " Coco " Michel), le choix sera
restreint.

Le jeune Auriol Guillaume devrait être titularisé aux côtés de Romain Ferrier,
Hubert Fournier et Pierre-Emmanuel Bourdeau. Les Bretons joueront la carte de
la prudence avec un second rideau à tendance offensive au milieu (Morten Nielsen,
Yannick Baret et Fabrice Colleau).

Cédric Bardon serait laissé seul en pointe devant Stéphane Carnot chargé de
l'organisation du jeu. Guy Lacombe comptera enfin sur la force de percussion
de Florent Malouda pour tenter de percer la défense messine.



Pour ses grands débuts sur le banc messin, Gilbert Gress laisse encore planer
le doute quant à la formation qui sera alignée au coup d'envoi ce soir. Les
dernières séances d'entraînement nous laissent néanmoins quelques indices.

Stéphane Morisot devrait reprendre un poste d'arrière axial qu'il avait déjà
occupé lors de la remontée de Troyes en D1. A ses côtés, on retrouverait Sylvain
Marchal, Pascal Pierre (à droite) et Geoffray Toyes (à gauche).

La vraie révolution pourrait finalement venir de l'entre jeu. Si Grégory Proment
sera confirmé en semi-défensif, le technicien alsacien devrait aligner trois
milieux à tendance offensive : Frédéric Meyrieu, Mario Espartero et Gérald Baticle
(ou Christophe Bastien).

Joseph Désiré Job pourrait faire ses grands débuts sur la pelouse de Saint Symphorien
aux côté de Jonathan Jager.



Au milieu de toutes ces incertitudes, une chose est sûre : joueurs et entraîneur
auront tous à coeur de réussir avec brio cet examen de passage.





Les équipes



FC Metz :
Liebus - Toyes, Marchal, Morisot,
Pierre - Proment, Espartero, Meyrieu, Baticle (ou Bastien) - Jager, Job. Remplaçants
: Butelle, Moreau, Leca, Bastien (ou Baticle), Frutos.



EA Guingamp :
Loussouarn - Ferrier, Fournier, Guillaume, Bourdeau
- Nielsen, Barret, Colleau - Carnot, Malouda - Bardon. Remplaçants :
Gnanhouan, Joseph-Augustin, Sorin, Drogba, Saci.

A lire également

13avr2024

Album photos

Metz - Lens, l'album photo
Lire la suite

Web TV

À l'issue du précieux succès à domicile face au RC Lens (2-1), plusieurs grenats se sont confiés en zone mixte. Découvrez la réaction de Georges...
Lire la suite