Metz - Clermont, je réserve ma place

Et maintenant ?

Et de 9 ! 9ème défaite en 14 matches pour les Messins, le 10ème où l'attaque messine est restée muette. Une nouvelle fois la coupure de 15 jours n'aura guère été profitable aux Grenats.
Partager cet article :

Triste constat, mais l'embellie - réelle - et les espoirs entrevus il y a 15 jours contre l'AJ Auxerre seront restés hélas lettre morte. Trois promus, trois défaites, 0 but. Décevant et inquiétant à trois encablures de la fin du premier acte de ce championnat !



"Une première mi-temps à côté de la plaque". Le verdict est sévère mais émane du coach grenat, Albert Cartier. Mais faute de se
mettre rapidement à l'abri par plus de réalisme dans le jeu offensif, les rares erreurs se sont une nouvelle fois payées cash derrière. A 1-0 à la mi-temps, les
Messins ont redressé la tête, mais ce n'était pas suffisant pour revenir au score.



Jonathan Jager en renouveau mais blessé de dernière minute, Gérald Baticle en baisse de forme, Tressor Moreno qui peine à confirmer, Eric Hassli en CFA, Albert Cartier,
en panne de buteur, a lancé dans le grand bain de la D1 Emmanuel Adebayor, 17 ans. L'une des deux flèches noires de l'attaque messine des moins de 17 ans, artisan du doublé Gambardella - Championnat l'an dernier.



Le jeune Grenat a sauté dans la brèche avec brio, montrant sa pointe de vitesse et multipliant les appels de balle pendant près d'une heure de jeu. Prometteur, certes, mais Adebayor est jeune et devra confirmer sur le long terme.



Quand bien même, un seul joueur aussi talentueux soit-il, ne pourra jamais porter à bout de bras une équipe désormais antépénultième du classement, Sedan et Nantes (défaites elles aussi) fermant la marche. Mais ces deux équipes, virtuellement relégables, ne s'imaginent pas plus que Metz absent de l'élite la saison prochaine.



Il y aura pourtant dans cette élite qui passera la saison prochaine de dix-huit à vingt formations, deux bannis (au lieu de trois). Et déjà
réapparaît, comme à chaque faux-pas, sur les lèvres des supporters inquiets, LA question : "Metz évitera-t-il le couperet de justesse ?"



La force de sa jeunesse peut parfois se retourner contre l'équipe messine: si l'esprit de révolte et de conquête est le plus souvent là, l'expérience du haut niveau et le manque de constance sont bel et bien présents.



"Rêves de jeunesse" titrions nous au soir de la victoire contre Auxerre. Ces
garçons sont prometteurs, et s'il faut, selon le vieil adage, laisser le temps
au temps, espérons simplement que ces rêves ne tourneront pas au cauchemar !


A lire également

18juin2024

Actualités

La Géorgie de Georges Mikautadze débute son Euro 2024 ce soir, face à la Turquie. Le coup d'envoi de la rencontre sera donné à 18h au Signal Iduna...
Lire la suite

13juin2024

Actualités

Avant le début de la saison 2024-2025, la DNCG (Direction Nationale du Contrôle de Gestion) a récemment procédé à l'audition du FC Metz. Au terme de...
Lire la suite

Actualités

KEVIN VAN DEN KERKHOF - ALGERIE ALGERIE - GUINEE : 1-23ème journée éliminatoires Coupe d'Afrique Jeudi 6 juin à 21h00Stade Nelson Mandela OUGANDA -...
Lire la suite