Coupe de France 1938 : Metz - Marseille

En mai 1938, le FC Metz partait à l’assaut du Parc des Princes pour affronter l’Olympique de Marseille. Les Grenats venaient de se qualifier pour la première Coupe de France de leur jeune histoire.
Partager cet article :

Après avoir battu Reims (5-0) en 1/16èmes de finale, battu Roubaix en 1/8èmes
(2-1), expédié Cannes (3-0) en quarts, et bataillé contre Fives (1-0 ap), les
Messins allaient affronter l'armada de l'Olympique de Marseille en finale de la
Coupe de France.



Le 8 mai 1938, devant 30 000 spectateurs (dont 3000 Lorrains et le Président de
la République Albert Lebrun, Lorrain également), au Parc des Princes, se produit
un événement sportif que seul le football est capable d'enfanter.


A la 37ème minute, M. Munsch, l'arbitre alsacien de la rencontre, siffle sans
la moindre hésitation un penalty pour les Lorrains...pour revenir quelques secondes
plus tard sur sa décision suite aux pressions Marseillaises. En début de seconde
mi-temps, l'OM ouvre la marque sur un tir des 20 mètres de Kohut.

Il faudra attendre la 84ème minute pour que Rohrbacher, bien servi par Hibst,
ne trompe Vasconcellos le portier olympien.

A la 118ème minute, les joueurs de Ted Maghner, l'entraîneur messin, sont affligés
d'un but plus que litigieux : sur un centre de Zermani, Aznar place une tête hors
de portée de Kappe, mais Charles Fosset dans un sursaut farouche et désespéré,
repousse sur sa ligne de but. Après une longue hésitation, M. Munsch accorde le
but.



Furieux, les spectateurs parisiens et les 3000 Lorrains prennent fait et cause
pour les Messins et font pleuvoir, en averse écarlate, des centaines de petits
coussins rouges loués au public pour son confort personnel. La défaite est glorieuse
mais les yeux sont bien rouges en cette soirée de mai 1938, et la tristesse se
dispute à la colère...



Pendant une semaine au cinéma Palace de Metz sera repassé le film du match, ce
film témoin et impartial qui prouve indubitablement la bonne foi des joueurs messins
et l'incompétence notoire de l'arbitre dépassé par ce grand événement. Le Républicain
Lorrain de l'époque titre même ironiquement le lendemain dans les devises du jour
: " Dans le doute, abstiens toi ! " et " Mieux vaut un résultat honorable qu'une
victoire boiteuse ".

Il faudra attendre 46 ans avant que Dame Coupe ne sourie aux joueurs Messins.
Mais loin du simple résultat sportif, qui se doute qu'en cette belle journée ensoleillée
de printemps, le club vit là les derniers moments d'un futur bien sombre, tandis
que s'annoncent sur l'Europe les nuages noirs de la seconde guerre mondiale ?






La feuille de match



Olympique de Marseille - FC Metz 2-1 (a.p.)

Le 8 mai 1938 à Paris (Parc des Princes)

33 044 spectateurs

Arbitre : M. Munsch



FC Metz : Kappe - Nock, Zehren - Hibst, Fosset, Marchal - Lauer, Ignace, Muller,
Hes, Rohrbacher.

OM : Vasconcellos, Ben Bouali, Henry Conchy, Bastien, Bruhin, Joseph Gonzales,
Zermani, Olej, Zatelli, Aznar, Kohut.



Les buts :

Pour Marseille : Kohut (49e), Aznar (118e)

Pour Metz : Rohrbacher (84e)

A lire également

10déc2018

Coupe de France

Le tirage au sort des 32èmes de finale de la Coupe de France, qui marque l’entrée en lice des pensionnaires de Ligue 1 Conforama était effectué ce...
Lire la suite

Web TV

10/12/2018 Oissel - Metz, le résumé vidéo Toutes les vidéos
Lire la suite

Carnet

Ivan Balliu et sa femme Marta sont les heureux parents d'un petit garçon ! En effet, Nil Balliu est né ce dimanche et vient agrandir ainsi d'un...
Lire la suite