Abonnez-vous pour la Ligue 1 !

Chat Sylvain Marchal (2ème partie)

Jeudi dernier, Sylvain Marchal était l'invité du www.fcmetz.com pour répondre en direct aux questions des internautes. Pour les absents, voici la seconde partie du compte rendu de cette heure de libre discussion.
Partager cet article :

Scably : Penses-tu que les "petits" clubs comme Metz soient
condamnés à long terme à cause du foot business ?


SylvainMarchal : Non je ne pense pas, il n'y a qu'à voir le classement actuel de la D1. Dans la première partie il y a Troyes, Sedan, Guingamp qui ont des budgets comparables au notre. La force d'un club c'est l'état d'esprit qui règne au sein des joueurs. Un club qui change 10 ou 12 joueurs à chaque intersaison ne peut pas trouver son équilibre et enchaîner les bons résultats.


Grandilo : Penses-tu que le groupe en cas de descente ou de maintien va
éclater ou rester sensiblement pareil ?


SylvainMarchal : On a un effectif qui contient beaucoup de jeunes joueurs, je pense que la volonté du club est de les conserver pour essayer de les faire progresser et de les faire avoir le meilleur rendement possible. On a en plus de cela la chance d'avoir des joueurs expérimentés. Si le club a la chance de se maintenir en D1, la mayonnaise peut prendre et cela peut donner des résultats très intéressants !


Angie : Quelle est la voiture de tes rêves ?


SylvainMarchal : c'est une Porsche comme Danny Boffin, au niveau puissance et plaisir de conduire c'est ce qui doit se faire de mieux , à ma connaissance.


Franck : Y'a t'il eu des changements radicaux depuis le passage Muller / Cartier ?


SylvainMarchal : C'est surtout une différence de méthodes ; déjà dans la mise en place du travail de la semaine on a supprimé le décrassage du lendemain, l'organisation des
entraînements n'est pas exactement pareille. Albert est peut être plus proche des joueurs.


Scably : Aurais-tu souhaité être prêté une saison à un club d'une division inférieure avant de sauter dans le bain de la D1, comme Stéphane Morisot a été prêté à Troyes ou penses-tu que ça aurait été une saison perdue ?


SylvainMarchal : Le fait d'être prêté cela dépend de chaque individu. Dès ma sortie du centre j'ai eu la chance d'intégrer l'effectif pro, et si je n'ai pas plus de matches à mon actif c'est en grande partie dû à des blessures. Le fait d'être prêté ne change rien, c'est bien pour un joueur peu utilisé, cela lui permet de se révéler de découvrir le haut niveau avant de jouer en D1.


Gvh : Salut Sylvain ! Comment les jeunes réussissent-ils à s'intégrer au milieu des joueurs plus expérimentés ?


SylvainMarchal : L'intégration commence déjà sur le terrain, ensuite dans les vestiaires cela se fait naturellement. En général un jeune est pris sous son aile par quelqu'un de plus expérimenté et petit à petit avec les matches et les
entraînements qui augmentent on prend confiance en soi et après on ne fait plus la différence entre un nouveau et
quelqu'un de plus ancien.


Franck : Est ce vrai que la majorité des blessures (foulures) sont dues au mauvais terrain
d'entraînement?


SylvainMarchal : Non, je ne pense pas que cela soit dû uniquement à cela. C'est simplement la malchance et les concours de circonstance qui font qu'il y a pas mal de blessés. Pour les jeunes joueurs il y aussi le changement de
rythme entre les entraînements au centre et les entraînements professionnels.


Angie : En ce moment, tu privilèges plus ta vie professionnelle ou personnelle?


SylvainMarchal : On essaye de concilier les deux même si c'est vrai qu'en ce moment avec les résultats on essaye de faire en sorte de se concentrer sur le FC METZ et l'objectif qui est le maintien. On a encore deux mois et demi à être concernés à fond et après ce sont les vacances !!


Leo : Par quel joueur as-tu été dirigé, guidé pour ton
intégration?


SylvainMarchal : Disons qu'il y a déjà les jeunes joueurs qu'on connaissait du centre ; il y a eu un garçon comme Sébastien Schemmel et après
Christophe Bastien qui ont fait qu'on était à l'aise dans le groupe pro. Il y a aussi Philippe Gaillot qui est très ouvert et avec qui on peut facilement discuter, il va facilement vers les plus jeunes et les nouveaux dans l'effectif.


grandilo : Préfères-tu joué dans l'axe en tant que stoppeur ou
arrière latéral gauche?


SylvainMarchal : Déjà du fait que je suis droitier je me sens plus à l'aise dans l'axe qu'à gauche. Maintenant au centre de formation on nous a préparé à l'éventualité de changer de poste. Le fait de jouer à gauche n'est pas catastrophique pour moi. C'est également un poste que j'apprécie.


Franck : Quel est ton modèle? Stam, Blanc, Desailly, Nesta ??


SylvainMarchal : Un mélange des quatre :-)) Je préfère quand même le style de jeu de Blanc qui est fait de classe et de belles relances.


Guest5 : Tu parles de Schemmel, penses-tu qu'on aura la chance de le revoir à Metz? Avez-vous encore des contacts avec lui au club ?


SylvainMarchal : Oui j'ai gardé contact avec lui maintenant en ce qui concerne son avenir je n'en ai aucune idée même si je pense que c'est un joueur super important et qui fait un travail considérable sur le flanc droit.


Grandilo : Que penses-tu du jeu à la nantaise qui permet au défenseur de participer au jeu offensif ?


SylvainMarchal : C'est un modèle de jeu collectif qui donne envie à toutes les équipes de pratiquer un jeu pareil en ce qui concerne la participation des défenseurs dans notre schéma de jeu c'est un peu moins possible même si on peut se permettre des montées de temps en temps et l'important est que l'équipe gagne.


Janick57 : Que penses-tu du public messin, n'est-il pas un peu difficile ?


SylvainMarchal : C'est difficile de généraliser mais c'est vrai que depuis quelques années le public était habitué à voir des buts et des victoires et donc étant donné qu'on est dans une saison délicate, ils sont un peu moins satisfaits. Ce qui est important c'est de soutenir son équipe et d'éviter de la siffler comme certains peuvent le faire même si ce n'est pas la globalité du public, il faut savoir qu'on est tous concernés par l'avenir du club en D1.


Scably : Le passage du centre de formation à un contrat professionnel a-t-il été difficile ou est-ce que vous y êtes bien préparés ?


SylvainMarchal : On y est préparé puisqu'on arrive à 15 ans et on a pour objectif d'être professionnel, c'est en
quelque sorte la consécration de passer pro cela se fait tout naturellement dans la vie de tous les jours c'est
juste un bout de papier et l'assurance que le football devient un métier.


Janick57 : L'effectif du FC Metz n'est il pas trop important pour que tout le monde se sente concerné ?


SylvainMarchal : Dans une équipe on a besoin de tous les joueurs et je pense que tout le monde se sent concerné, un joueur en jouant simplement un match dans la saison peut permettre à l'équipe de se maintenir ! Mais c'est vrai que lorsqu'on ne dispute pas les coupes d'Europe et qu'on est éliminé des coupes françaises, cela laisse pas mal de déçus.


Guest5 : Pour toi quel a été ton plus beau souvenir pro ?


SylvainMarchal : Mon plus beau souvenir pro a été mon entrée sur un match de D1. C'est en quelques sorte là la consécration en plus du contrat. C'était à Monaco avec tous ces grands joueurs , Barthez.... Cela restera un très grand souvenir.


Scably : Sylvain qu'offriras-tu au public pour le maintien en D1 (Albert a promis sa cravate, GVH ses chaussures et qu'il quitterait la pelouse en slip) et toi?


SylvainMarchal : J'offre mon slip (rires) !!! Non plus sérieusement je ne vais pas être original mais je vais offrir mon maillot du dernier match !


Mouderare_le_grenat : Comment a réagi Christophe Bastien
après les sifflets du public ?


SylvainMarchal : Il était touché, c'est sûr que cela ne fait jamais plaisir de se faire siffler par son public, il a eu l'occasion d'entendre des insultes qui dépassaient le cadre du foot même si les supporters ne peuvent pas apprécier le jeu de tous les joueurs, il faut que cela ne dépasse pas certaines limites !! En plus c'est un joueur qui se donne à 100% pour le club et il ne mérite pas d'être sifflé de la sorte !!!


Scably : Selon toi, faire un championnat de février à Novembre ne serait-il pas préférable pour éviter les terrains en champs de patates ou les problèmes
d'entraînement pour cause de terrains gelés ou enneigés ?


SylvainMarchal : C'est vrai que le calendrier est peut-être mal étudié, avec des matches au mois de septembre tous les trois jours et là en mars il y a deux matches dans le mois. En plus avec le mauvais temps c'est très difficile de trouver des bonnes conditions
d'entraînement cela favoriserait le beau jeu et le spectacle si le championnat était décalé.


Janick57 : Pour finir: tes impressions sur ton premier chat ?


SylvainMarchal : Je vous passe le bonjour à tous. J'espère que cela vous a plu. J'ai trouvé cela très intéressant et cela mérite d'être
renouvelé même si c'est dur pour celui qui tape :-)). Bonne soirée à toutes et à tous !!!

A lire également

16juil2019

Le Match

Le FC Metz version 2019-2020 débutait sa campagne de matches amicaux ce mardi soir. Pour la première de la saison, les Grenats se frottaient à...
Lire la suite

Album photos

L'album photo du lancement de la saison !
Lire la suite