Réservez votre place pour Metz - Amiens !

11ème journée : Metz - Troyes

Metz s'en sort bien ! Faute d'avoir su tuer le match, Metz a reculé en seconde période de manière incompréhensible. L'adversaire d'un soir a même failli l'emporter puisque Baticle (92ème) a répondu d'extrême justesse à Djukic qui avait marqué en toute fin de rencontre (90ème) !
Partager cet article :

Deux défaites consécutives (contre Monaco et à Bastia), une infirmerie bien
pleine (Stéphane Morisot, Geoffrey Toyes, Christophe Borbiconi et Philippe Gaillot),
le message est clair : Metz se doit de redresser la tête et compte bien s'imposer
face au voisin Troyen, en pleine confiance et qui reste sur deux victoires et
aborde ce déplacement avec confiance.



Après quelques incursions troyennes (reprise de volée de Nicolas Goussé, un
peu trop croisée au ras du montant droit de Faryd Mondragon (5'), frappe au
dessus de Fabio Celestini (6')) le jeu se calme et se stabilise au milieu du
terrain. Les deux équipes s'observent durant le premier quart d'heure, mais
les messins emballent le match avec des attaques incessantes. Gérald Baticle,
seul sur le côté gauche aux 25 mètres, centre et trouve Danny Boffin en plein
milieu de la surface. Le Belge tente de dribbler Tony Heurtebis qui avec beaucoup
de métier reste sur ses appuis et intercepte le ballon (14'). Les Grenats gardent
le contrôle du ballon et reviennent à la charge. A la réception d'un centre
venu de la droite, Eric Hassli frappe le ballon de la tête. Son ballon trop
piqué échoue sur la jambe de Mehdi Meniri (16'). Le milieu de terrain troyen
peine à relancer tant le pressing messin est de plus en plus haut. Frédéric
Meyrieu récupère un mauvais dégagement de la défense adverse sur le côté droit
et glisse un ballon du plat du pied à Grégory Proment qui lance instantanément
Gérald Baticle dans le dos de Meniri. Trop court cependant face au portier aubois
(36'). Dans la foulée Frédéric Meyrieu transmet une balle en cloche à Gérald
Baticle qui en déséquilibre offre un centre en retrait parfait à Eric Hassli
qui ne parvient pas à profiter de l'occasion (36'). Les Troyens, étouffés, ont
du mal à inquiéter Faryd Mondragon. Djukic tente une frappe de 25 mètres qui
frôle la barre (39').



Metz dominateur n'a pas su concrétiser ses nombreuses actions mais au retour
des vestiaires le plus dur semble être fait : ouvrir la marque... Christophe
Bastien lance sur la gauche en profondeur Eric Hassli, qui contrôle dans la
course. La recette est connue : crochet court, effacement du vis-à-vis, ballon
entre les jambes du gardien, Eric vient d'inscrire son second but de la saison
(1-0, 52'). Paradoxalement les messins prennent peur, se recroquevillent et
dès lors, le match prend une autre tournure. Fabio Célestini s'enfonce à droite.
Il trouve Nicolas Goussé en appui, qui lui remet en une-deux. Le milieu de terrain
efface Sylvain Kastendeuch et fusille Faryd Mondragon, impuissant (1-1, 59').
Le ballon voyage d'un but à l'autre et de nombreux espaces se créent. Grégory
Leca, pour son premier ballon, centre en direction de Gérald Baticle seul au
deuxième poteau. Sa tête plongeante manque le cadre de quelques centimètres
(61'). Frédéric Arpinon entre à la place de Nicolas Goussé (62'), le jeu troyen
gagne en vivacité et affole la défense de Metz. Meyrieu se montre dangereux
grâce à un coup de pied brossé du gauche. Il lobe le mur et oblige Tony Heurtebis
à effectuer une magnifique parade (63'). Quand cela ne veut pas rentrer... Alors
que l'on s'achemine vers un nul somme toute logique, au grand damne d'une partie
du public qui commence à quitter les travées de Saint Symphorien et à siffler
son équipe, la fin du match va être un peu folle. David Hamed passe à Sladjan
Djukic, qui remet instantanément à Frédéric Arpinon. L'ancien messin lui redonne
et Djukic frappe sans contrôle. La balle déviée par le malheureux Pascal Pierre
termine dans la lucarne (1-2, 89'). Les Troyens se congratulent et saluent leur
public…Mais sur la remise en jeu, Patricio D'Amico reçoit une longue transversale
au cœur de la surface. Pris en sandwich, il s'écroule. L'arbitre laisse l'avantage,
le ballon est récupéré miraculeusement par Gérald Baticle, qui pousse le ballon
au fond des filet (2-2, 90'). Saint-Symphorien explose. Dans la foulée, M. Piccirillo
siffle la fin du match. Metz s'en sort bien !



Ils ont dit...



Joël Muller: "Une soirée décevante puisque
nous n'avons jamais réussi à tuer le match. Nous avons pris un but trop rapidement
après l'ouverture du score et remis Troyes en confiance. Après une bonne première
mi-temps, nous avons reculé de manière incompréhensible. Apparemment, Metz n'est
pas la seule équipe à souffrir à domicile. Nous sommes tombés sur une très bonne
équipe de Troyes qui a bien fini, et le match nul me paraît équitable. Mais
ce n'est pas le résultat que nous espérions et je peux comprendre l'amertume
du public. Cela dit, il faut que tout le monde nous soutienne pour nous aider."




Carlo Molinari: "C'est déjà une bonne chose
d'avoir mis fin à notre série de défaites et, quand on voit d'où l'on revient,
on peut même s'estimer heureux. Perdre nous aurait fait terriblement mal. Mais
n'oublions surtout pas de reconnaître les mérites de notre adversaire: Troyes
a notamment réussi une superbe deuxième mi-temps."



Alain Perrin: "Le scénario me déçoit car
il est trop bête de prendre un but comme celui-là dans les arrêts de jeu. En
première mi-temps, nous nous sommes mis en difficultés tout seuls à cause de
problèmes de positionnement. Mais, mieux organisés en deuxième période, nous
avons pris le match en main. Un manque de rigueur nous prive de la victoire."




La feuille de match :



11ème journée 14 octobre 2000 - 20h00 FC Metz - ES Troyes AC 2 - 2 (mi-temps
0-0).

A Metz, Stade Saint Symphorien. 15694 spectateurs. Pelouse en bon état. Temps
de saison. Arbitre: M. Piccirillo.

Buts pour Metz : Hassli (53e) et Baticle (92e) , pour Troyes : Celestini (60e)
et Djukic (90e)



FC Metz : Mondragon - Schemmel, Pierre,
Regis, Kastendeuch, Proment, Bastien, Meyrieu, Boffin (puis d'Amico, 71e), Baticle,
Hassli.

ES Troyes AC : Heurtebis, Meniri, Adam,
Renier, Hamed, Tourenne, Celestini, Rothen (puis Zambernardi, 83e), Ghazi (puis
Boutal, 56e), Goussé (puis Arpinon, 63e), Djukic. Les avertissements Hassli
(6e) Adam (82e)

A lire également

19sep2019

Actualités

Ce vendredi, les Grenats s'entraîneront dans l'après-midi. En revanche, à la veille de la réception de l'Amiens SC, la séance du jour se déroulera à...
Lire la suite

Programmation TV

La LFP a communiqué ce jeudi 19 septembre la programmation TV de la 10ème journée de Ligue 1 Conforama. Les Grenats affronteront le FC Nantes, le...
Lire la suite

18sep2019

Billetterie

Un concurrent direct au maintien Respectivement 17ème et 16ème de Ligue 1 Conforama, le FC Metz et l'Amiens SC ont démarré la saison sur le même...
Lire la suite