Réabonnement : top départ !

Enchaîner !

Après sa victoire à Cherbourg, le FC Metz doit confirmer son regain de forme sur sa pelouse face à un concurrent direct à la montée, Vannes. Cela serait ainsi l’occasion de tenir à distance les Bretons mais également de débuter de la meilleure manière possible la deuxième partie de saison.
Partager cet article :

Après avoir enchaîné deux défaites consécutives en championnat pour la première fois de la saison, les Messins étaient attendus au tournant à Cherbourg. Privés de leur capitaine, les Grenats sont tout de même parvenus à clôturer en beauté la première partie du Championnat National en empochant les trois points en Basse-Normandie. Il faut dire qu’en plus de la soif de victoire après deux journées consécutives de disette, cela faisait depuis le 31 août dernier que les Lorrains n’avaient plus décroché de succès à l’extérieur. Maintenant que le capital confiance de la formation messine est boosté, il faudrait sérieusement songer à confirmer ce regain de forme pour débuter de la meilleure des manières la deuxième partie de saison.

Mardi, le retour à la réalité fut plutôt brutal pour les Messins qui devaient affronter celle qui faisait une nouvelle apparition remarquée dans l’Hexagone. « Plus que le froid, c’est vraiment la neige qui nous a gêné cette semaine car nous avons pu difficilement trouver des surfaces praticables,  commente Albert Cartier. Nous avons préservé les terrains verts gazonnés et nous avons dégagé un demi-terrain synthétique à la Plaine. Nous sommes allés aussi au Citadium à Marly. » Loin des lamentations que l’on a l’habitude d’ouïr lorsque les flocons ne cessent de dégringoler, le staff grenat prend lui la situation avec philosophie. « Nous avons fait au mieux dans des conditions difficiles mais cela fait partie des situations que nous devons pouvoir gérer, surtout dans une région comme la nôtre. Nous ne sommes pas vraiment surpris car nous savons que ce genre d’évènements arrive forcément chaque saison. »

Les hommes du président Serin se sont donc tout de même préparés toute la semaine sans relâche pour recevoir Vannes. « C’est un adversaire costaud, compact et qui se remet vite en place, assure le technicien messin. Nous allons devoir faire preuve de beaucoup de justesse et de lucidité face à une équipe qui nous mettra la pression. » Effectivement, les Bretons sont particulièrement performants à l’extérieur : ils n’ont fléchi qu’une seule fois et n’ont encaissé que six buts loin de leur antre. Fort heureusement, les statistiques sont faites pour être contredites. Et il y a fort à parier que si les Messins affichent le même enthousiasme et la même rage de vaincre qu’au match aller, ils sortiront une nouvelle fois victorieux de ce duel. Pour rappel, ces qualités leur avaient permis de décrocher la victoire (1-2) au Stade de la Rabine alors qu’ils étaient menés au score.

D’ailleurs, décrocher un succès face aux Bretons au Stade Saint-Symphorien serait l’occasion pour le club à la Croix de Lorraine de prendre le large sur son adversaire, qui n’est qu’à quelques encablures de lui. Même si neuf unités séparent les deux adversaires, Vannes, actuellement cinquième, est un candidat sérieux à la montée. « Ce match est une rencontre charnière pour chacun car nous allons basculer dans la deuxième partie de saison, explique l’entraîneur local. Nous allons commencer quelque chose de nouveau. » Pas question donc d’échouer à ce stade de la compétition. Et pour ne pas faire naufrage face aux Vannetais, il n’y pas de recette miracle. « Nous ne devons pas prendre de but, c’est quelque chose sur lequel nous travaillons beaucoup. Et comme je l’ai déjà dit, il faudra faire les efforts ensemble et redoubler de communication et de concentration ».

Pour éviter de se laisser submerger par la déferlante vannetaise qui reste sur un large succès (0-3) à Boulogne, Albert Cartier pourra enfin compter sur un effectif (presque) au complet. Ainsi, si Bouna Sarr doit encore peaufiner son retour à la compétition, Grégory Proment retrouve le groupe au détriment de Mayoro N’Doye. Romain Métanire pourrait  céder une nouvelle fois sa place à Romain Inez au poste de latéral droit, mais en revanche, on ne sait pas encore qui d’Albert Baning, d'Ahmed Kashi ou du capitaine grenat composera la paire de milieux de terrain défensifs.  Suspense également en attaque : Thibaut Bourgeois sera-t-il titularisé ou endossera-t-il à nouveau son rôle de joker de luxe ? Pour en savoir plus, rendez-vous au Stade Saint-Symphrorien vendredi soir !

FC Metz – Vannes OC
20° journée du Championnat National
Vendredi 18 janvier 2013 à 20h30
Stade Saint- Symphorien
A suivre en streaming vidéo, streaming audio et live-texte sur www.fcmetz.com à partir de 19h30, et sur Mirabelle TV
 

ACHETEZ UNE PLACE POUR LE MATCH FC METZ – VANNES OC

A lire également

26sep2020

Le Match

Une semaine après son premier succès de la saison, face au Stade de Reims (2-1), le FC Metz poursuivait son début de saison face à des adversaires...
Lire la suite

25sep2020

Web TV

25/09/2020 Farid Boulaya : "Rendre la confiance qu'on m'accorde" Toutes les vidéos
Lire la suite