Déstockage massif sur toute la Boutique en ligne !

Match amical : réactions et analyses

Après le match nul satisfaisant obtenu contre Grenoble, Yvon Pouliquen, Julien Cardy et Laurent Agouazi nous livrent leurs impressions.
Partager cet article :

Yvon Pouliquen

Quel est votre sentiment sur le premier match amical de votre équipe ?
Yvon Pouliquen : Les joueurs ont effectué une très bonne première mi-temps, que ce soit au niveau de l’état d’esprit, de la qualité du jeu développé, de l’envie d’aller de l’avant et de la capacité à se créer des occasions. Nous en avons eu une bonne demi-douzaine au cours de cette période et nous avons marqué deux fois, c’est une bonne chose. La seconde mi-temps a été un petit peu moins performante, mais je m’y attendais car lorsqu’on change onze joueurs, il faut un certain temps pour trouver un nouveau rythme. Le jeu a donc été un peu moins fluide, mais nous avons tout de même eu des opportunités de marquer, tout comme Grenoble qui par contre n’y était pas parvenu en première période, sauf sur le but. Alors dans l'ensemble, je suis satisfait.

On a senti que les joueurs essayaient de jouer en une touche de balle et créer de beaux mouvements offensifs. Est ce que c’est un peu la marque de fabrique Yvon Pouliquen ?
YP : Je ne sais pas si c’est une marque de fabrique mais en tous les cas c’est ce que je leur demande tous les jours : jouer rapidement vers l’avant, amener des solutions au porteur du ballon et avoir toujours des possibilités de jeu, court ou long comme on l’a vu dimanche avec Papiss Cissé que l’on a trouvé à plusieurs reprises dans la profondeur et qui s’est souvent présenté seul devant le but. J’espère qu’on arrivera à renouveler tout cela et améliorer encore ce genre de qualité de jeu, car c’est vers cela qu’on tend et qu’on travaille.

Même si ce n’est qu’un premier match amical, on a vu que le FC Metz pouvait rivaliser avec une équipe de ligue 1.
YP : Oui, mais je me méfie toujours des matchs amicaux, surtout des premiers. L’objectif du match de dimanche était de situer l’état physique dans lequel se trouvaient les joueurs et surtout de voir si le travail tactique défensif mis en place tout au long de la semaine avait été assimilé. Il y a donc des points positifs à ce niveau-là. Le résultat n’est pas l’essentiel. Non pas qu’il importe peu, parce que lorsqu’on rentre sur un terrain il faut à tout prix vouloir gagner ; et j’ai senti une équipe justement désireuse de gagner, de ne rien lâcher et d’être performante. C’est bien.

Est-ce que vous pouvez tirer des enseignements à titre individuel pour chaque joueur de ce premier match ?
YP : C’est un peu trop tôt, mais il y a déjà la satisfaction d’avoir vu Julien Cardy faire une mi-temps complète. On connaît l’importance de Julien au sein du groupe. Ensuite, il y a eu Romain Rocchi et Romain Brégerie, qui sont rentrés dans l’équipe sans difficulté et qui se sont mis au diapason des autres sans aucun problème. Le retour de Papiss a également été positif puisqu’il s’est procuré des occasions, même si son taux de réussite peut encore être amélioré. De toute façon, nous nous sommes créé vraiment beaucoup d’occasions de jeu et c’est cela, le collectif, qui prime avant toute chose.

Comment s’annonce cette semaine d’entraînement au retour du stage ?
YP : On continue notre travail au niveau athlétique et la préparation. Les séances prévues proposeront un temps de travail un peu plus court que la semaine précédente à Luxeuil. Quant au domaine tactique, nous allons désormais nous attacher essentiellement aux enchaînements offensifs. L’objectif reste de marquer des buts !

Julien Cardy

Julien, vous avez joué une mi-temps complète. C’était la première depuis le mois de janvier dernier. Quelles ont été vos sensations ?
Julien Cardy : Bonnes ! La météo légèrement pluvieuse a en plus permis de ne pas être écrasé par la chaleur, ce qui a facilité les choses. Le principal est que le physique revient petit à petit, mon pied ne m’embête plus. C’est donc une très bonne chose d’avoir pu réalisé quarante-cinq minutes pleines.

Sentez-vous que sur le plan physique, vous avez encore besoin de travailler pour rattraper vos coéquipiers ?
JC : Je pense, oui. Pour rattraper les autres et également pour revenir à mon meilleur niveau. Il faut aussi tenir compte du fait que nous sortons tout juste d’un stage d’une semaine, durant lequel on a vraiment bien bossé. Pour ce premier match amical, je pense qu’une mi-temps suffisait donc largement pour chacun d’entre nous. Un peu avant la fin, d’ailleurs, on a commencé à sentir les efforts de toute cette semaine. Attendons la prochaine fois pour augmenter le temps de jeu petit à petit.

Au cours de la première mi-temps, vous avez évolué au milieu de terrain avec Vincent Bessat, Cédric Barbosa et Romain Rocchi. On a déjà senti quelques automatismes...
JC : Vous savez, c’est facile de jouer avec des joueurs qui connaissent leur poste et qui tiennent leur rôle. Je n’ai qu’à me fondre dans cette équipe comme je m’étais fondu dans celle d’il y a deux ans. Les automatismes viendront ensuite; certains sont effectivement déjà là et se verront encore mieux dans les matches à venir. Nous sommes vraiment confiants. C’est vrai qu’on ne connaît pas encore l’effectif définitif, mais pour l’instant, nous nous concentrons sur le terrain avec l’objectif d’être bien organisés, ensemble.

Globalement, c’était un premier match amical satisfaisant ?
JC : Oui, je pense, parce que malgré la charge de travail accumulée pendant le stage, il y a eu du rythme, du jeu et énormément d’occasions. Le petit bémol est peut-être notre inefficacité, mais nous avons tout de même marqué deux buts. Ce match nul est encourageant.

Laurent Agouazi

"Nous avons réalisé une bonne prestation. L’objectif de ce match était de faire jouer chaque joueur au moins 45 minutes et au final, on a vu qu’il y avait vingt-deux joueurs qui étaient capables d’être bien présents et actifs sur le terrain. Et malgré le résultat nul, je pense vraiment que nous méritions la victoire, et c’est de bon augure pour la suite. Offensivement, nous avons su être créatifs et nous procurer de nombreuses occasions. Malheureusement, on encaisse deux buts dont l'un juste avant la mi-temps, qui est certainement dû à la fatigue, et l’autre sur coup de pied arrêté. Mais face à une équipe de Ligue 1, c’est toujours bon de faire un tel match, surtout en sortant de stage."

A lire également

14mai2021

Actualités

Ce vendredi 14 mai, à partir de 12h45, suivez en direct le point presse de Frédéric Antonetti avant le déplacement sur la pelouse du FC Lorient, à l'...
Lire la suite

13mai2021

Web TV

13/05/2021 Le top 5 buts face à ... Lorient Toutes les vidéos  
Lire la suite

12mai2021

Web TV

[ Anniversaire ] Arrivé en Moselle durant l'été dernier, @CaillardM fête ses 27 ans ce mercredi ! Joyeux anniversaire Marco ! Souhaitez-le lui en...
Lire la suite