Chat avec Samuel Allegro : 2ème partie

Voici la deuxième partie du compte-rendu de la discussion qui a eu lieu sur le chat du FC Metz entre Samuel Allegro et les internautes du www.fcmetz.com
Partager cet article :
Sea : Que penses tu du public
de Saint-Symphorien ?

Samuel Allegro : Le public de Saint-Symphorien répond toujours
présent depuis le début de la saison malgré nos résultats très moyens à domicile.
J’ai été surpris d’avoir été applaudi après le match de Sochaux malgré la défaite
de l’équipe. D’ailleurs le président a été très touché par le fait que personne
ne nous ai sifflé. Cela prouve que les gens ont vu que nous avions tout donné,
malheureusement sans réussite.

Obraniak_13 : Quelles sont les
différences entre Metz et ton ancien club ? entre le national et la Ligue
1 ? As-tu l'impression d'avoir progressé physiquement ? tactiquement
? techniquement ?

S.A. : Entre Metz et mon ancien club, c’est carrément un autre
monde. C’est inimaginable. Le national est beaucoup plus physique et ça va bien
moins vite mais il y a aussi de très bon joueurs. Physiquement je pense que
j’ai progressé, notamment dans le rythme soutenu des rencontres. Toutefois le
secteur ou j’ai le plus appris est la technique. Tactiquement on voit aussi
une énorme différence entre le National et la Ligue 1.

Mantis au taf : Passer d'une
équipe de National à une place de titulaire en L1 est une chose
rare. Quels enseignements tires-tu de ce premier tiers de championnat ? Réalises-tu
un rêve ?

S.A. : C'est vrai qu’en arrivant je ne pensais en aucun cas
être titulaire mais juste faire quelques apparitions. Mon rêve était déjà réalisé
alors le fait de jouer toutes les rencontres… Pour l’instant je ne réalise pas
encore car jamais de la vie je n’aurais pensé que ça puisse arriver. Pour moi,
c'est donc plus qu’un rêve qui se réalise, c'est indescriptible. Mes proches
sont très étonnés que je joue tous les matches pour l’instant et ils en sont
très fiers, surtout mes parents.

Dafff : Le changement de division
t'a t'il mis une pression supplémentaire au niveau de l'ambiance dans
le stade ?

S.A. : C’est vrai, je n’avais jamais connu de telles ambiances
avant. Cela met la pression mais c’est tellement motivant que je m’en sert pour
me lacher.



Dafff : Que représentait Metz hormis un club de foot avant que tu n'arrives
?

S.A. : J’entendais très souvent que c’était une très belle
ville mais surtout qu’il y faisait très froid :-).

Madame_soleil: : Les Messins,
le club, les supporters, le beau temps. Avec tous ces facteurs pensez-vous prolonger
votre contrat pro a Metz ?

S.A. : Si ça ne tenait qu’à moi, je resterais à Metz à vie
tellement c'est top ! Je ne vois pas pourquoi je penserais à partir si ce n'est
pour l’argent. C'est ce club qui m’a permis de réaliser un rêve, je lui dois
beaucoup.

Sniper1230 : Comment s'est passée
ton intégration au sein du groupe ?

S.A. : Elle s'est déroulée de la meilleure façon qui soit.
Je suis arrivé dans un club qui venait de monter et dans un groupe très jeune.
Cela m’a facilité la tâche.

Obraniak_13 : Comment se passe
une journée type au FC Metz ?

S.A. : Arrivée entre 9H et 9H30 pour un entraînement à 10H.
Fin de l’entraînement à 12H à peu près, cela varie en fonction du rapprochement
des matches. Les séances sont plus courtes en fin de semaine. Lorsque l’entraînement
est doublé : séance de 16H30 jusque 18H30, puis nous allons aux massages et
aux soins. Suivant les besoins, lorsqu’il n’y a pas entraînement l’après-midi,
on doit venir au moins une fois en deux jours aux soins. Cela peut être des
massages, bains, ou sauna.

Mav57 : Penses-tu qu'à
l'heure actuelle il existe encore des clubs dit "familiaux" ?

S.A. : Oui bien sur ! Quand je suis arrivé ici j’ai trouvé
une ambiance très familiale. C’est ce que tous les gens qui m’ont parlé de Metz
m’avaient dit. Je pense qu’un club comme Guingamp doit être un peu dans le même
état d’esprit.

Math : Que penses-tu de Marc
Vivien Foé (il a donné son argent afin de construire des centres
de formation en Afrique) ?

S.A. : Je pense que tout le monde est unanime à son sujet.
C'était quelqu’un d’exceptionnel. Pour un joueur de ce niveau c’est rare, il
était irréprochable et beaucoup devrait essayer de lui ressembler. En tous cas
je pense que son histoire a marqué à jamais l’histoire du football.

Madame_soleil : Quelle a été
votre sensation lorsque vous avez signé votre premier autographe à
Metz ?

S.A. : Ca a été un grand moment car j’avais rarement signé
des autographes auparavant ! J’étais très fier.

Obraniak 13 : Y’a t'il
de la jalousie de la part des joueurs plus souvent remplaçants, envers
les titulaires ?

S.A. : Bien sur, mais c’est le cas dans toutes les équipes
et à tous les niveaux.

A lire également

14sep2019

Le Match

À l'issue de cette première trêve internationale de la saison, les Grenats foulaient à nouveau les terrains de Ligue 1 Conforama. Pour cette 5ème...
Lire la suite

Adversaire

40 ans d’invincibilité Dans l’histoire du championnat, il faut remonter quarante ans en arrière pour retrouver une victoire du FC Metz en terres...
Lire la suite