Le FC Metz recrute !

Coup d'arrêt

Dans un match spectaculaire, les Grenats ont cédé face à la puissance offensive marseillaise malgré les réalisations de Florent Mollet (x2) et Ibrahima Niane (6-3). 

Partager cet article :

Après une belle victoire à domicile contre l’OGC Nice, les Grenats avaient à nouveau rendez-vous avec une formation du haut de tableau. Ainsi, sur la pelouse de l’Orange Vélodrome les Mosellans défiaient une formation de l’Olympique de Marseille à la lutte pour le podium. Une nouvelle opposition de taille pour ouvrir le mois de février et conclure un triptyque des plus périlleux (Monaco, Nice, Marseille).

Pour aller grappiller des points face à des Olympiens battus une seule fois chez eux en championnat, Frédéric Hantz misait sur une certaine stabilité et alignait le même onze de départ que le week-end dernier.

Pourtant, les Mosellans allaient vivre une entame de match cauchemardesque. Malgré un faux-départ sur le coup d’envoi, les Marseillais étaient bien présents au rendez-vous d’entrée de jeu.  A la suite d’un une-deux dans la surface avec Valère Germain, Morgan Sanson, en déséquilibre, glissait le ballon dans le but de d’Eiji Kawashima (1-0, 5°). Trois minutes plus tard, Morgan Sanson se transformait en passeur pour Florian Thauvin qui doublait la mise de volée (2-0, 8°). Difficile pour les Messins qui encaissaient deux buts sur les deux premiers tirs des Phocéens.

Remis de ces dix terribles premières minutes, les Grenats sortaient la tête de l’eau et se montraient plus offensifs. Sur un corner de Danijel Milićević, Georges Mandjeck plaçait une tête rageuse mais Steve Mandanda s’envolait pour capter le cuir (26°). C’est ensuite Nolan Roux, à nouveau sur corner, qui butait sur le portier phocéen (32°). Le meilleur buteur du club à la Croix de Lorraine faisait à nouveau briller l’international français sur une belle frappe enroulée (43°). Malheureusement, alors que les Grenats étaient dans un temps fort, Florian Thauvin alourdissait l’addition après une frappe de Valère Germain (3-0, 44°).

Le début de seconde période laissait ensuite présager d’une très longue soirée pour le club la Croix de Lorraine. Sur un long centre de Florian Thauvin, Valère Germain trompait de près Eiji Kawashima (4-0, 48°). Moins de dix minutes plus tard, Florian Thauvin signait un triplé sur un centre de Dimitri Payet (5-0, 55°).

Après vingt minutes sans buts, la partie allait à nouveau s’emballer dans le dernier quart d’heure. Et ce sont les Messins qui allaient enfin trouver le chemin des filets. A l’affut d’un ballon mal dégagé, Florent Mollet fusillait Steve Mandanda d’une belle frappe du gauche (5-1, 74°). Malgré ce sursaut d’orgueil, les Olympiens reprenaient le large dans la foulée, Kostantinos Mitroglou profitant d’un cadeau de Dimitri Payet (6-1, 76°).

En dépit de la lourdeur du score, les Messins ne lâchaient pas la partie et continuaient à attaquer. Suite à un débordement d’Ibrahima Niane, Danijel Milićević déviait le ballon pour Florent Mollet qui s’appliquait pour enrouler sa frappe hors de portée de Steve Mandanda (6-2, 84°). En fin de rencontre, Ibrahima Niane, d’une tête piquée, réduisait encore un peu plus la marque (6-3, 90°).

Finalement, les Mosellans payaient cher l’entame des deux mi-temps mais les hommes de Frédéric Hantz auront eu le mérite de garder la tête haute jusqu’au bout. Les Messins auront l’occasion d’oublier rapidement cette défaite avec un rendez-vous dès mercredi en Coupe de France contre le SM Caen.

Voir la feuille de match

Revivez le live de la rencontre

 

 

A lire également

19oct2018

Actualités

RESERVEZ VOS PLACES Si vous souhaitez assister ce vendredi à la rencontre entre les Grenats et les Chamois Niortais, achetez vos billets, en quelques...
Lire la suite